Testé et approuvé: le Coolsculpting

Je vous imagine déjà débuter la lecture de cet article en vous demandant: quoi, ça fonctionne vraiment?! Eh bien oui, du moins pour moi, cela a fonctionné, et j’ai décidé de vous en parler plus longuement afin de mieux informer sur ce traitement! Moi qui adore adore tester de nouvelles innovations dans le domaine de la beauté, je dois avouer que c’est un réel privilège de pouvoir vous livrer ainsi mes impressions! Alors, le Coolsculpting, c’est quoi?

coolsculpting-montreal-minceur-clinique-blogue-review-minceur-beaute-traitement

C’est une méthode d’éliminations des gras par le froid, ou par ce qu’on appelle la cryolipolyse. Assez dispendieux, on promet habituellement un taux de réussite élevé chez les patients, promettant à ces derniers d’éliminer le gras à jamais, et ce, sans chirurgie ou bistouri.

C’est à la clinique Peau, au centre-ville de Montréal, que j’ai eu la chance de tester le tout. L’endroit est reconnu pour offrir d’excellents traitements divers pour la peau, et sont aussi reconnus pour le Coolsculpting, car ils combinent avec ce dernier des traitements complémentaires qui maximisent l’efficacité du CoolSculpting, soit le ZWave (une machine qui aide à briser les cellules de gras pour une meilleure élimination).

coolsculpting-montreal-minceur-clinique-blogue-review-minceur-beaute-traitement

Alors, j’ai d’abord rencontré le Dr. Khanna, propriétaire de la clinique Peau, afin d’évaluer les zones que je voulais faire traiter par le Coolsculpting. À savoir, ce traitement peut être pratiqué sur tous les types de silhouettes, il faut donc simplement miser sur ce qui nous dérange le plus (les cuisses, le ventre, les bras etc). Pour moi, c’était la zone du ventre et du bas du dos, car je trouve que cette partie du corps fait parfois toute la différence pour définir la taille. On s’est donc entendus pour traiter trois zones (bas du dos droit, bas du dos gauche et ventre) et ce, au cours de deux rendez-vous espacés d’un mois. Le coût de ce traitement? Pour chaque zone traitée, cela tourne autour de 750 $, selon la clinique où vous ferez le traitement.

À mon arrivée lors du premier traitement, je me suis changée en sous-vêtements de papier (chic, je sais), et la technicienne m’a aidée à m’installer de sorte que je ne bouge pas, oreillers devant et derrière moi. Le Coolscupting fonctionne avec un applicateur qui exerce une succion sur la peau avant de la geler, et si l’applicateur bouge en plein traitement, on doit alors tout recommencer. On a donc installé l’applicateur sur la première zone à traiter, puis l’appareil a été mis en marche et le système de refroidissement s’est mis à fonctionner sur ma peau (en d’autre mots, ma peau s’est mise à être gelée).

Je dois avouer que la première fois que cela a été fait, je n’ai pas du tout aimé la sensation.  J’ai dû demander à la technicienne de demeurer avec moi et de me changer les idées – difficile de ne pas penser à la douleur lorsqu’on fixe un mur et qu’on ne peut pas bouger! Puis, après quelques minutes, ma peau est devenue engourdie, et j’ai pu me concentrer sur mes courriels et instagram pendant le reste du traitement.

coolsculpting-montreal-minceur-clinique-blogue-review-minceur-beaute-traitement

Une trentaine de minutes plus tard, l’appareil s’est arrêté et on a retiré l’applicateur, laissant la zone complètement gelée et encore engourdie. La technicienne a par la suite massé la peau afin d’aider à défaire les particules de gras, et a par la suite utilisé l’applicateur Zwave. Ce dernier n’est pas très douloureux – il donne des petits chocs à la peau – c’est plutôt la période de dégel qui fait mal… Sachez d’ailleurs que Peau est le seul endroit à Montréal à offrir ce traitement complémentaire ZWave.

J’ai personnellement trouvé le tout extrêmement difficile – les périodes de gel, et de dégel. J’ai vécu des moments intenses chaque fois que l’appareil fût retiré et que ma peau dégelait, retournant à une température normale. Je dois avouer, je suis très sensible à la douleur. Certaines personnes qui ont aussi testé ce traitement m’ont dit ne pas avoir trouvé le tout souffrant. Gardez simplement en tête qu’il se peut que vous trouviez cela vraiment inconfortable. La bonne nouvelle? La douleur ne dure que quelques minutes…!

Suite aux traitements, la peau peut être enflée, rougie et il peut même y avoir quelques bleus. Perso, j’ai eu l’impression d’avoir pris quasi cinq livres après à chaque traitement, tellement ma peau était enflée. Toutefois, cela se résorbe en quelques jours, voire semaines, et les résultats finaux doivent apparaître environ trois mois après la fin du traitement.

Mon verdict

Presque trois mois se sont maintenant écoulés depuis mon dernier traitement, et je dois dire en toute honnêteté que je note une différence dans ma silhouette. J’ai testé plusieurs traitements minceur au cours des dernières années – les joies du travail! – et je dois avouer que je suis assez impressionnée par le Coolsculpting. Ma taille s’est affinée, ma peau semble plus fine à l’endroit où le traitement a eu lieu. Ne vous attendez pas à perdre plusieurs kilos miraculeusement, toutefois, si vous avez ces quelques livres en trop qui ne semblent pas vouloir partir, je vous dirais de tenter le coup! Le Coolsculpting est offert dans différentes cliniques au Québec et au Canada. Je recommande bien évidemment la clinique Peau, à Montréal, où j’ai eu une très belle expérience.

Pour plus d’infos : freezemyfat.ca

 

Pantalon: RW&CO

Lunettes: Bonlook

Top: Tobi.com

Photographe: Tristan Lauzon

Styliste: Catherine Turmel